Forum Tesla Mag

Bienvenue sur le forum historique des addicts de la Tesla Model 3, Tesla Model S, Tesla Model X et les Superchargers! Espace de libre expression depuis 2014!

Tribunes, Bourse, Messages aux détours d'un Supercharger, pensée du jour. Nous sommes tellement disciplinés que nous arrivons à réagir sur des sujets divers et variés. La bienveillance est la règle.

Modérateur : Equipe Tesla Magazine

Par Alundra
#36040
Par 90D a écrit : dim. 7 févr. 2021 20:43
Dr-Kavi a écrit : dim. 7 févr. 2021 17:47 Je ressens tous les nano particules injectés circuler dans mes veines (pour faire un pied de nez à ces théories de complots loufoques!) :lol: :lol: :lol:
Rassure-nous, depuis, tu as bien accès à la 5G , sans abonnement et sans smartphone, directement depuis ton cerveau ? :mrgreen:
Est-ce que au moins tu peux démarrer ta voiture par la pensée tant qu'à faire ? :lol:
Par Dr-Kavi
#36041
Je ressens toutes les nano particules injectées circuler dans mes veines (pour faire un pied de nez à ces théories de complots loufoques!) :lol: :lol: :lol:
[/quote]


Mais le seul problème c'est que je ne sais pas comment recharger ces nanoparticules!! En AC ou DC? type 2 ou CCS :shock:
Par JARVIS
#36043
Par 90D a écrit : dim. 7 févr. 2021 20:43
Dr-Kavi a écrit : dim. 7 févr. 2021 17:47 Je ressens tous les nano particules injectés circuler dans mes veines (pour faire un pied de nez à ces théories de complots loufoques!) :lol: :lol: :lol:
Rassure-nous, depuis, tu as bien accès à la 5G , sans abonnement et sans smartphone, directement depuis ton cerveau ? :mrgreen:
Elon a encore frappé :o
Il a réussi à glisser Neuralink dans les vaccins :lol: :lol: :lol:
Par Par 90D
#36047
Dr-Kavi a écrit : dim. 7 févr. 2021 21:39 Mais le seul problème c'est que je ne sais pas comment recharger ces nanoparticules!! En AC ou DC? type 2 ou CCS :shock:

Ca n'est pas nécessaire, elles se rechargent toutes seules à l'énergie libre :mrgreen:
Par Par 90D
#36221
Bonjour à tous,

Questions qui me trottent en tête ... Intéressé par le pt de vue de nos sachants ici ..

Si on parvient à vacciner une très grande partie de notre population contre la forme originelle du Covid-19 mais que pendant ce temps des mutations se développent chez nous ou ailleurs sur la planète qui demandent à modifier les 1er vaccins, alors on le fait et on revaccine ... mais pendant cette 2e vague de vaccination, d'autres mutations se développeront qui demanderont à nouveau à modifier les vaccins précédents, etc, etc.

1. On peut vacciner les gens à gogo comme ça, comme chaque année avec la grippe, sans limite ? Vaccins à ARN Messager y compris ?

2. Surtout, on en sort comment au bout du compte, jamais ?...

Je suis un peu circonspect sur un avenir sans covid ... mais je rate peut-être qq chose.
Intéressé si vous avez un pt de vue
Par tesladdict
#36228
Pas spécialiste de la vaccination et pas un "sachant" mais un peu informé comme dr en Pharmacie, je trouve tes questions de bon sens et logiques et me risque à partager quelques observations.

Les réponses se nichent, me semble t il, dans la nature des mutations, dans l'histoire et dans la vaccination en cours et/ou à venir.

D'une part les vaccins resteront efficaces dans leur forme originelle si les mutations sont faibles car les virus mutent en général par petits changements en permanence pour "survivre". (ex: le variant anglais)
D'autre part la technique du vaccin ARN permet une re-formulation rapide et "facile" y compris industriellement et donc de s'adapter aux besoins en cas de mutation lourde.
Dans ce dernier cas oui il faudra probablement re-vacciner comme pour le vaccin de la grippe.

N'oubliions pas cependant que l'intérêt principal d'une vaccination est de protéger une population des formes graves de l'infection et pas seulement d'empêcher sa propagation. Le vaccin grippe le fait plutôt bien par exemple en limitant à moins de 10% de la population VACCINÉE les formes graves. Le problème n'est donc pas seulement dans l'efficacité du vaccin mais dans le nombre de personnes qui se vaccinent. (là encore l'exemple de la vaccination grippe que seulement 50% de la population exposée fait annuellement).

Y aura t il un turn over pendant des années ? Tout devrait dépendre de la rapidité de la vaccination en cours et du nombre de personnes déjà contaminées , car au-delà d'un certain taux de porteurs d'anticorps le virus disparait ou survit à bas bruit comme Ebola et consorts.
Quoiqu'il en soit on pourra maitriser la situation.... avec une vaccination annuelle de la population à risque tenant compte des variants apparus et vivre normalement.

Pour mémoire il y a déjà eu deux épidémies virales dans la 2ème moitié de 20ème siècle. Elles ont duré environ 18 à 20 mois et tué pour la grippe asiatique de 58/59 environ 100 000 personnes (pour autant qu'on ait pu en faire une comptabilité exacte) et la grippe de Hong Kong en 1968/1969 avec 40 000 morts. (à l'époque la France comptait respectivement 45 M (et 50 M) d'habitants, ce qui rapporté à la population de 2020 donnerait comparativement 150 000 morts pour l'épidémie en cours.)
Dans les 2 cas le virus s'est fait la malle sans prévenir et sans que les médias de l'époque ne développent et ne déversent leurs articles anxiogènes.

Ce qui est aussi intéressant c'est que les mesures barrières (dont une augmentation significative des vaccinés grippe) ont littéralement "tué" les épidémies saisonnières habituelles: grippe, bronchiolites et gastro entérites qui tuent chaque année entre 12 000 et 15 000 personnes et nécessitent des milliers d'hospitalisations. Il y a là un gisement formidable d'économies et de bonne santé pour la population et notre sytème de santé.
Espérons que la leçon soit retenue ;)
Comme tu le vois c'est complexe :mrgreen:
Par Par 90D
#36233
Merci.
Dans les 2 cas, le virus s'est fait la malle : effectivement, c'est un point de l'histoire rassurant.
Par vibe
#36238
Pas "sachant" non plus, mais j'en ai discuté avec mon généraliste cette semaine et je peux partager ce qu'il m'a dit: il pense que les vaccins actuels sont temporaires, et qu'il y en aura en effet des nouveaux en fin d'année pour prendre en compte les variants en circulation à ce moment-là, et qu'il faudra faire de nouvelles injections.
Il m'a dit aussi que son activité actuelle est très inférieure à celle de l'année dernière à la même époque, les cas de Covid qu'il voit étant très inférieurs en nombre à toutes les autres maladies qu'il ne voit plus ou presque, grippe, rhino-pharyngite, gastro-entérite, etc. grace aux mesures barrières. D'ailleurs quand j'ai appelé pour prendre rdv, la secrétaire m'a proposé 2 créneaux dès le lendemain, d'habitude c'est plutôt 2 jours, voire 3. Et c'est dans une zone à circulation élevée paraît-il, dans les Alpes-Maritimes en limite de "l'aire urbaine littorale", pourtant à 30 minutes de la mer en voiture, mais bien confiné ce week-end :cry:
Avatar du membre
Par Eric-B
#36262
salut
vibe a écrit : ven. 26 févr. 2021 23:02 Pas "sachant" non plus, mais j'en ai discuté avec mon généraliste cette semaine et je peux partager ce qu'il m'a dit: il pense que les vaccins actuels sont temporaires, et qu'il y en aura en effet des nouveaux en fin d'année pour prendre en compte les variants en circulation à ce moment-là, et qu'il faudra faire de nouvelles injections.
Il m'a dit aussi que son activité actuelle est très inférieure à celle de l'année dernière à la même époque, les cas de Covid qu'il voit étant très inférieurs en nombre à toutes les autres maladies qu'il ne voit plus ou presque, grippe, rhino-pharyngite, gastro-entérite, etc. grace aux mesures barrières. D'ailleurs quand j'ai appelé pour prendre rdv, la secrétaire m'a proposé 2 créneaux dès le lendemain, d'habitude c'est plutôt 2 jours, voire 3. Et c'est dans une zone à circulation élevée paraît-il, dans les Alpes-Maritimes en limite de "l'aire urbaine littorale", pourtant à 30 minutes de la mer en voiture, mais bien confiné ce week-end :cry:
il a de la chance de pouvoir se reposer :shock: chez moi dans le Var c'est la folie :cry:
pleins de covid (entre 4 à 10 par jour) :roll: , beaucoup de variant anglais qui diffère du classique (touche plus les femme, infection souvent suivie de surinfections pulmonaires, et je commence depuis quelques jours des enfants malades, ce qui promet pour la reprise de l'école la semaine prochaine :evil: )
et je commence à voir (comme prévu ;) ), des patients vaccinés qui choppent le covid, il faut juste espérer qu'ils iront moins à l'hôpital (comme prévu par les laboratoires et observé en Israël (mais qui étaient confinés en même temps ce qui fausse peut-être la donne :roll: )),
@ suivre ;)

Rejoignez le Club Tesla Magazine