Forum Tesla Magazine

Le forum fait peau neuve ! Nous espérons que cette nouvelle version de votre forum favori améliorera votre expérience utilisateur.
Les administrateurs.

Modérateurs : tesladdict, Eric 90D

#33653
salut

quel est le risque si Tesla te plante :roll: (perso je n'ai jamais fait de LOA/LLD , je préfère posséder :lol: :mrgreen: ), t'es obligé d'acheter la voiture au prix fixé au départ :? ?, si tu refuses et que tu ne payes plus tes loyers, ils sont bien obligé de la récupérer de toute façon :roll:

@ suivre :roll:
#33654
Comprends pas trop tes questions ou remarques s'agissant d'une LOA ...

La situation se résume à : "je, Tesla, te reprends pas la voiture parce que le prix auquel je me suis engagé à le faire par contrat me va plus, tu te rends pas compte, j'ai massivement baissé les prix du neuf, avec l'effet que ça a sur le prix de ta TMS d'occas, si je respecte le contrat que j'ai signé avec toi, ça n'est plus rentable pour moi. Donc moi, je la reprends pas, démm...-toi avec le loueur, auprès duquel je suis engagé par contrat aussi. Je vous plante tous les deux ... A ciao"

Il n'y a pas de question de loyers à cesser de payer, ils ne se paient pas à Tesla mais au loueur ... et il n'y a plus de loyer à payer puisque la fin du contrat est déjà passée.

Je préfère louer plutôt que posséder quand, début 2016, il n'y aucune donnée sur la valeur d'occasion d'une TMS dans 3 ou 4 ans puisqu'aucune transaction de ce type n'existe sur le marché français ...
#33655
re,

en fait je ne comprends pas :roll: (bon, c'est vendredi soir et je rentre du boulot :oops: :lol: ), à la fin du contrat le loueur est obligé de récupérer ta/la/sa voiture, donc c'est lui qui est em..dé si Tesla ne lui reprends pas, pour toi ça n'a pas de surcoût financier, ou je ne comprends toujours rien :? :oops:

merci de ne pas me taper dessus :?
#33656
Je te confirme que tu ne comprends pas tout, mais ça n'est pas grave. Ce que tu dois retenir de l'histoire, c'est que celui qui a donné un prix de reprise et s'est engagé par contrat à racheter la voiture à ce prix-là, il s'appelle Tesla. Et il n'exécute pas son engagement contractuel, ce qui est grave. D'autant plus grave qu'il s'agit de leur part d'une politique générale : tout faire pour se dérober malgré des engagements contractuels, les valeurs de reprise sur lesquelles ils se sont engagés par contrat ne leur convenant plus aujourd'hui. Hallucinant.

Tu en connais beaucoup des entreprises ayant pignon sur rue qui s'affranchissent de leurs engagements contractuels parce que ça les arrange ? Moi, j'en connais pas des masses, des pourris de ce genre, c'est rare. Et quand ça se produit, ça se solde devant un juge avec une sanction sévère. Cela se produira pour Tesla France selon qui et combien décideront de les poursuivre en justice ...
#33657
Bonjour,
Juridiquement, en LLD ou LOA, le contrat que tu as passé c'est avec le bailleur. Tu n'as passé aucun contrat avec Tesla. C'est le bailleur qui a passé ce contrat. D'ailleurs, tu n'es pas propriétaire de la voiture, seulement locataire.
A la fin de la LLD tu rends la voiture au bailleur et c'est lui qui se débrouille avec pour la revendre à qui il veut.
A la fin de la LOA, si tu ne veux pas racheter la voiture à sa valeur résiduelle (prévue dans le contrat dès le départ) tu rends la voiture et c'est le bailleur qui se débrouille, là-aussi, pour la revendre à Tesla. Si tesla ne veut pas, il y a manquement à ses obligations contractuelles, donc recours à la justice si pas d'accord amiable. Mais par le bailleur, pas par toi.
#33658
Bonjour,

Ca n'est pas tout à fait le cas (aucun contrat que j'aurais signé avec Tesla) : il existe un document contractuel, qui s'intitule en l'occurrence "avenant au contrat de location", signé par le loueur, Tesla et moi-même qui stipule que si les loyers sont tels, c'est parce qu'une valeur de reprise élevée est garantie par Tesla et ce document est signé par nous trois.

En essayant de se dérober à ses obligations contractuelles, Tesla plante effectivement directement et en premier lieu le loueur. Mais si j'avais un loueur qui avait une mentalité différente du mien, il pourrait tout à fait, en utilisant cette pièce contractuelle, me chercher des noises au motif que, si la valeur de reprise élevée n'existe plus, c'est parce que je n'ai pas respecté strictement la procédure (lettre AR 30 jours avant le terme), élément qu'a utilisé Tesla, en ressortant cette pièce contractuelle, pour se défiler.

C'est en ce sens que je dis que Tesla nous plante, le loueur et nous-mêmes. Le loueur d'abord, nous par ricochet. Et je peux te dire que compte tenu du temps inutile que j'y ai passé, je considère faire partie des gens qui sont plantés
Modifié en dernier par Par 90D le sam. 4 juil. 2020 11:05, modifié 1 fois.
#33659
youpla007 a écrit : sam. 4 juil. 2020 08:42 Bonjour,
Juridiquement, en LLD ou LOA, le contrat que tu as passé c'est avec le bailleur. Tu n'as passé aucun contrat avec Tesla. C'est le bailleur qui a passé ce contrat. D'ailleurs, tu n'es pas propriétaire de la voiture, seulement locataire.
A la fin de la LLD tu rends la voiture au bailleur et c'est lui qui se débrouille avec pour la revendre à qui il veut.
A la fin de la LOA, si tu ne veux pas racheter la voiture à sa valeur résiduelle (prévue dans le contrat dès le départ) tu rends la voiture et c'est le bailleur qui se débrouille, là-aussi, pour la revendre à Tesla. Si tesla ne veut pas, il y a manquement à ses obligations contractuelles, donc recours à la justice si pas d'accord amiable. Mais par le bailleur, pas par toi.
Bonjour,

Ca n'est pas tout à fait le cas (aucun contrat que j'aurais signé avec Tesla) : il existe un document contractuel, qui s'intitule en l'occurrence "avenant au contrat de location", signé par le loueur, Tesla et moi-même qui stipule que si les loyers sont tels, c'est parce qu'une valeur de reprise élevée est garantie par Tesla et ce document est signé par nous trois.

En essayant de se dérober à ses obligations contractuelles, Tesla plante effectivement directement et en premier lieu le loueur. Mais si j'avais un loueur qui avait une mentalité différente du mien, il pourrait tout à fait, en utilisant cette pièce contractuelle, me chercher des noises au motif que, si la valeur de reprise élevée n'existe plus, c'est parce que je n'ai pas respecté strictement la procédure (lettre AR 30 jours avant le terme), élément qu'a utilisé Tesla, en ressortant cette pièce contractuelle, pour se défiler.

C'est en ce sens que je dis que Tesla nous plante, le loueur et nous-mêmes. Le loueur d'abord, nous par ricochet. Et je peux te dire que compte tenu du temps inutile que j'y ai passé, je considère faire partie des gens qui sont plantés
#33660
J'ai pris ma Tesla en LLD et le seul contrat que j'ai signé c'est avec le bailleur. D'ailleurs, même si au début j'avais accès à la voiture sur le site Tesla et aux améliorations possibles (le FSD, l'accélération boost) sur l'application smartphone, ce n'est plus le cas actuellement car Tesla considère que je ne suis pas le propriétaire.
Ma précédente voiture (Toyota) était en LOA et la concession s'engageait auprès du bailleur à racheter la voiture si jamais je ne levais pas l'option d'achat.
Ta situation semble un peu différente effectivement. Cela doit dépendre des contrats.
Mais je suis d'accord avec toi que l'attitude de Tesla est plus que limite...
#33661
youpla007 a écrit : sam. 4 juil. 2020 11:20 J'ai pris ma Tesla en LLD et le seul contrat que j'ai signé c'est avec le bailleur. D'ailleurs, même si au début j'avais accès à la voiture sur le site Tesla et aux améliorations possibles (le FSD, l'accélération boost) sur l'application smartphone, ce n'est plus le cas actuellement car Tesla considère que je ne suis pas le propriétaire.
Ma précédente voiture (Toyota) était en LOA et la concession s'engageait auprès du bailleur à racheter la voiture si jamais je ne levais pas l'option d'achat.
Ta situation semble un peu différente effectivement. Cela doit dépendre des contrats.
Mais je suis d'accord avec toi que l'attitude de Tesla est plus que limite...

La stuation est effectivement différente en ce qui te concerne puisqu'il n'y a pas d'option d'achat dans le cadre d'une Location Longue Durée, et c'est bien la valeur de reprise en fin de LOA qu'il s'agissait de garantir par Tesla au loueur, avec l'engagement au milieu du locataire.

Cet engagement sur une valeur de reprise élevée est une approche qu'a massivelent mis en œuvre Tesla à partir de 2015, car elle permettait aux loueurs professionnels bénéficiant de cette garantie de proposer les loyers plus bas, puisque valeur de reprise du véhicule plus élevée et garantie par contrat. Cela a même amené des analystes - je l'avais relayé en son temps sur ce forum - à dire que Tesla était devenue une société financière vu l'énormité des engagements hors bilan qu'elle était en train de constituer :
viewtopic.php?t=573&start=10
viewtopic.php?t=2507
viewtopic.php?t=2982

Son attitude aujourd'hui est la même que celle d'une société financière qui aurait fourni des garanties bancaires couvrant certains événements, pour se créer de la rémunération (une garantie bancaire, ça se paie) et qui, devant la survenance desdits événements garantis, déciderait qu'elle ne s'executera pas car, finalement, avoir octroyé toutes ces garanties, ça ne lui convient plus d'un point de vue économique, pour sa rentabilité. Inadmissible. Et dans le cas de Tesla, c'est même pire : l'origine de ce qui ne leur va plus aujourd'hui, c'est eux-mêmes avec leur propre décision de drastiquement baisser les prix du neuf il y a 18 mois (et encore récemment) qui, bien évidemment, se sont répercutés sur ceux des occasions.
Attitude mafieuse, il n'y a pas d'autres mots
#33662
ok mais qu'est ce qui te permet de penser que le prix moyen d'occasion actuel, à conditions égales de kilométrage, date d'achat...est inférieur à ton prix de reprise contractuel et de ton cas particulier, est-il possible d'extrapoler vers une pratique plus institutionnalisée, on va dire !! :(

Carte de membre Tesla Magazine sous format Protège CB