Forum Tesla Magazine

Le forum fait peau neuve ! Nous espérons que cette nouvelle version de votre forum favori améliorera votre expérience utilisateur.
Les administrateurs.

Modérateurs : tesladdict, Eric 90D

#32636
Bonjour à tous,

En fait, les points de vue de chacun sont tout à fait respectables. Je partage l'analyse de Eric-B quand il parle de la grippe.
Le problème du CoviD est l'erreur majeure de communication ; on a parlé pourcentage sans jamais parler nombre absolu.
98% des patients vont guérir, 2% vont être malades, 1% hospitalisé et 0,5% en hospitalisé en réanimation ; mais 0,5% de 66 millions...on ne sait pas gérer. C'est aussi simple que cela. Pour le reste...
C'est l'histoire du chasse neige de Montélimar. Un monstre de technologie qui ne sert jamais. Depuis 15 ans, il est dans son garage, sous sa bâche, inutilisé du fait du réchauffement climatique qui empêche la neige de tomber dans la vallée du Rhône. Tellement peu utilisé que son conducteur expérimenté est parti en retraite et n'est pas remplacé ; un technicien de maintenance spécialisé n'est donc pas embauché, les pièces de rechange ne sont pas commandées ni stockées ; à quoi bon, la neige ne tombe plus, le chasse neige est donc relégué au fond du hangar.
Mais ce matin, patatras ! 30 cm de poudreuse tombés dans la nuit à la surprise générale. Pourtant il neigeait en Italie et Météo France avait prévenu de l’imminence de son arrivée. Branle bas de combat : il faut démarrer le chasse neige en urgence ! Catastrophe : le réservoir de gasoil est vide, les pneus sont dégonflés, il n'y a pas de stock de sel, personne ne sait conduire cette machine qui n'a pas roulé depuis 15 ans, et de toute façon il n'y a plus de pièces pour la réparer. Pendant 15 ans, « des décideurs ont décidé » de ne pas financer l'entretien du chasse neige, de ne pas former le personnel qualifié dans le seul but de faire des économies.

Toute ressemblance avec une situation actuelle etc etc.

Lits de réanimation, personnel médical, infirmier, aide soignant, agent de service, masques, gel hydroalcoolique, tenues de protections jetables. Trop cher tout ça ! Inutile de faire des stocks, trop couteux. Parce que la santé a un cout ! Inutile de former du personnel hautement qualifié alors que tout fonctionne à flux tendu. Tout est bien planifié par les mêmes décideurs. On peut gérer en tirant sur la corde du personnel qui ne se mettra pas en grève, bien trop occupé, la tête dans le guidon.
Mais voilà, le système explose et la corde craque ; les mêmes décideurs sont aux abois, désormais conscients du drame dont ils ont mal pris la mesure, mal évalué l'étendue. Il n'y a pas assez de lits de réanimation, pas assez de personnel, pas de matériel. Alors bien planqués dans leurs bureaux dorés, ils envoient au front des soldats généralistes sous équipés, avec du matériel datant de l'autre guerre, (celle qu'on a évité de justesse par chance) jamais renouvelé prétextant une rature sur une ligne budgétaire il y a de nombreuses années. Et puis s'ils tombent sous le feu viral, c'est par manque de respect des mesures que les décideurs leur assènent ; et enfin, récompense ultime, le peuple applaudit ces héros aux mains nues. De quoi se plaignent-ils ? Ils font la une du 20 h tous les soirs. Que peut-il ou que va-t-il se passer désormais ? Des procès en tout genre pendant des années ? Faire tomber une tête de décideur ou deux ? « Mettre tout le système à plat ? » . C'est pourtant simple ; les gens de terrain, ceux qui sont dans les tranchées, les vrais sachants, l’assènent depuis longtemps : formons des personnels médicaux et paramédicaux et payons les vraiment, constituons des stocks, achetons et entretenons le matériel de pointe. Nous serons prêts pour la prochaine guerre.

Peut être que désormais la santé ne devrait avoir ni prix ni cout. Mais n'en laissons plus la gestion à des décideurs incapables bien trop occupés à tenter de se faire réélire à chaque scrutin. Quelle honte ! Le reflet du miroir n'est même pas insupportable pour ces incapables.
#32638
salut Matou ;)

le problème des pourcentages c'est qu'ils sont "estimés" à partir des patients testés positifs, on ignore totalement les porteurs asymptomatiques non testés :roll:

perso, je pense que le nombre final de décès à la fin de l'épidémie sera un vrai reflet de la "dangerosité" du COVID19, car dans n'importe quelle épidémie la "contamination" (qu'elle soit symptomatique ou non) doit toucher au moins 80-90% de la population, c'est ce qui met fin à l'épidémie, le virus ne trouvant pas suffisamment de sujet "naïf" pour poursuivre son développement .

Perso, je serai très intéressé de voir à la fin de l'épidémie les résultats :roll: des pays (sauf l'UK qui a un système de santé encore plus pourris que le notre :( ) qui ont choisi de "laisser faire la nature" par rapports aux pays qui ont choisi de détruire l'économie (surtout les petits commerçants..)

@ suivre
#32639
Certes, mais les asymptomatiques non testés, ben on s'en fout. Ils participent à la propagation du virus mais n'encombrent pas les services de réa. Et aideront ensuite à l'immunisation collective.
Le problème, ce sont ces 0,5 % de gravement touchés, en réa qui pourraient mourir ; 0,5% de 66 millions ! Il est là le problème.
#32640
0,5% de 66 mio ; en effet , cela fait beaucoup de lits et de personnel médical .
Malheureusement , après coup , il est toujours facile de dire "il aurait fallu...." Je sais que je me fais l'avocat du diable mais la position de nos dirigeants peut se comprendre . La répartition des budgets est toujours un compromis .
Si en 2021 , un nouveau virus apparait faisant 5% de morts , le manque sera encore plus criant . Où est la limite ?

J'ai l'impression qu'on vit dans une société où le risque n'est plus admis .
En 1918 , la grippe (dite) espagnole a fait entre 50 et 100 mio de morts dans le monde ; bien davantage que la guerre 14-18 .
Et le pire est que ce fut la tranche des 30-40 ans qui fut la plus touchée !
Chaque famille a été directement impactée .
Et pourtant les livres d'histoire consacrent plus de pages à la guerre 14-18 qu'à cette épidémie ; à cette époque le risque de maladie et ses conséquences semblait mieux toléré qu'actuellement .
#32641
Bien sur qu'il est toujours facile de dire ou d'écrire après coup.
Mais à titre personnel, c'est depuis 2002 que j'alerte sur le manque de personnel donc le manque de moyens. Je dois être un des rares à défendre encore Bachelot lorsqu'on me parle du "fiasco du H1N1" ; son choix d'acheter des vaccins en grandes quantité, on le discute encore maintenant ; mais à l'époque, on avait traitement et vaccin, donc investi sur le risque. Le choix de réaliser ces injections en centres était lié au conditionnement des doses par 10 ce qui a réduit fortement les délais de fabrication. Fin du HS.

Il est clair que depuis longtemps le risque est admis : quand une parturiente des plateaux d'Ardèche fait une éclampsie, elle a moins de chances de s'en sortir que celle du 6° de Lyon. Ce qui est en revanche inadmissible, c'est d'avoir décider de ne pas renouveler le stock de masques et de protections à usage unique, de ne pas former suffisamment de personnel hautement qualifié pour utiliser des respirateurs ou des ECMO (en gros, oxygénateurs artificiels) et enfin de les laisser travailler en flux tendu : rappel sur des repos, des week end ou des vacances dès qu'on dépasse un seuil défini. Ces gens ont des millions d'heures supplémentaires, des milliers de jours de congés non pris etc ; ça c'est du concret : donc facile de comprendre que le système français est à bout de souffle et qu'on surfe sur une neige à fort risque d'avalanche.

Pour en revenir à la grippe espagnole, qui est un très bon exemple à comparer à la situation actuelle. Il est intéressant de comparer les décisions prises par 3 villes aux usa (loins de l'Espagne, n'est-il pas ? mais les virus sont transportés par les hommes sur des bateaux...) : toutes ont adopté la distanciation sociale et le confinement (il ne faut pas croire que nous avons inventé ces méthodes !)
1) St Louis a agi dès le 14/9/1918 : au pic, il y a eu 50 morts/100000 habitants
2) Philidelphie a agi le 28/9 soit seulement 14 jours plus tard : plus de 260 morts /100m habitant au pic
3) enfin Denver a agi vite ( 1° pic à 60/100m) mais a relâché le confinement trop tôt et a subi un deuxième pic plus sévère (80/100m)

Donc, confinement et distanciation sociale sont les maitres mots. Rien a dire si tout est expliqué aux Français mais d'ici à ce que ce soit compris et mis en pratique...Ne pas oublier qu'en France, il y a 60 millions de sélectionneurs de foot et souvent aussi 60 millions de médecins. Il faut obliger et sanctionner : mais c'est "liberticide"...on tourne en rond, on perd du temps et si par dessus le marché il y a des élections...c'est le bouquet final.

Qu'on ne dispose pas de matériel et de personnel en cas d'afflux, c'est un scandale.

Comparons cela à l'armée.
Des moyens considérables, en matériels et en hommes, des technologies de pointe, des hommes formés, qualifiés etc. L'Europe est sensée nous éviter une nouvelle guerre sur notre territoire mais nous poursuivons des dépenses de dingues pour garantir notre indépendance. Si malheureusement un drame arrive, je pense que l'armée sera prête.
#32644
Merci Matou pour cette réflexion .
La comparaison avec l'armée est très intéressante notamment sur la manière dont l'Europe traite cette pandémie .
L'individualisme prime ! Chaque pays agit sans aucune concertation avec les autres pays européens .
Le "ponpon" est atteint entre la Belgique (confinement) et la Hollande ( immunité collective) ce qui est complètement absurde .
On doit s'attendre à des situations très tendues à la frontière entre nos 2 pays .
En cas de guerre en Europe , les pays ne sont plus souverains , c'est l'OTAN qui prend la main et les actions sont concertées .
La problématique des masques a montré cette cacophonie européenne : http://www.leparisien.fr/economie/coron ... 279550.php
Il y aura beaucoup de leçons à tirer de cette pandémie après qu'elle soit maitrisée .
#32646
De toute façon, il y a aura un avant et un après.
D'une part en ce qui concerne le monde de la santé, et d'autre part, en ce qui concerne les décideurs incapables sourds et aveugles.

Un exemple :
1) une maison médicale financée par les fonds publics sous l'égide de l'ARS est en construction dans une petite ville à coté de chez moi : 230 m2/1,3 M€ pour 4 médecins (pour l'instant...personne !)
2) à 10 km, un médecin que je connais bien, a fait construire sur fonds privés un centre pluridisciplinaire sans aucune intervention politique administrative ou financière publique : la partie réservée aux médecins : 228 m2/410 m€ ! il y a 4 médecins qui y exercent, 2 qui souhaitent le rejoindre...mais il n'a plus de place, et cherche donc à s'agrandir !!!

En tant que contribuable local, il va falloir qu'on m'explique pourquoi la différence de 2 m2 de surface coute 890000 € soit 445000 € le m2 !!!

A chaque fois que je rencontre un politique, je lui demande s'il est difficile de se lever le matin avec la mission de dépenser l'argent des autres...
#32649
de l'importance du nombre de personnes testées pour évaluer la mortalité réelle

https://www.lemonde.fr/planete/article/ ... _3244.html

Le taux de létalité au Covid-19, calculé en divisant le nombre de morts par celui des malades repérés, est actuellement de 0,3 % en Allemagne, contre 3,6 % en France, 4 % en Chine et 8,5 % en Italie.
Pourquoi un taux aussi faible ? L’explication tiendrait au grand nombre de tests ainsi qu’à leur précocité par rapport au degré d’avancement de l’épidémie. Selon la Fédération allemande des médecins conventionnés, 35 000 personnes ont été testées dans la semaine du 2 mars, alors qu’aucun mort n’avait encore été répertorié outre-Rhin, et 100 000 pendant la suivante, au cours de laquelle ont été enregistrés les premiers décès


plus on testera des personnes asymptomatiques mais qui sont porteuses du covid19, plus le pourcentage de mortalité sera faible :roll:
#32650
matou à écrit

A chaque fois que je rencontre un politique, je lui demande s'il est difficile de se lever le matin avec la mission de dépenser l'argent des autres...

:lol: l'art et la manière de se faire des amis ;) :mrgreen:
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 18

Carte de membre Tesla Magazine sous format Protège CB